Wolf - 1ere couv

 

 Résumé : 

Berlin-Est, 1962... Un mur sépare deux mondes. Cette barrière protéiforme est partout. Elle court sur le bitume des rues berlinoises, plonge dans les eaux de la Spree, saccage les forêts, ampute les lignes de métro. Certains la croient infranchissable, tandis que d’autres continuent à espérer.


Wolf est un adolescent promis à un grand avenir dans la patrie socialiste, il appartient au mouvement des Pionniers. Pourtant son regard est tourné ailleurs, vers l’Ouest, vers Ruth, sa petite amie. Quand elle l’engage à fuir avec ses proches, il hésite. Le devoir patriotique est si peu en harmonie avec les sentiments amoureux, surtout quand les policiers de la STASI donnent le ton.

La décision est difficile, la fuite est une gageure, et le succès reste très hypothétique. La voie est semée d’embûches, mais le jeune Wolf devra apprendre que les obstacles les plus redoutables ne sont pas toujours les canons des fusils ; ils prennent parfois l’aspect diaphane des fantômes du passé, celui des souvenirs que l’on croyait disparus à jamais. Entre fuite vers l’avenir, et recherche de ses origines, le pionnier Wolf va découvrir que ce chemin vers la liberté peut avoir un goût bien amer. Les enjeux sont-ils à la mesure du risque ? Nous vous laissons le soin de l’apprécier…


Jean-François Thiery est cadre informaticien, il réside dans le pays de Montbéliard. Il a commencé à écrire en 2009, et publié des nouvelles et des romans. Par le biais de cet ouvrage historique, l’auteur nous plonge dans l’adolescence berlinoise du commissaire Wolf, le personnage principal de « Thérapie en sourdine » et de « L’affaire Cirrus ». Tout comme « WOLF », « Thérapie en sourdine » et « L’affaire Cirrus » sont parus aux éditions Ex Aequo dans la collection rouge.

 

Extrait, ça commence ainsi: " Bien droit dans son uniforme bleu des pionniers, l’adolescent se tenait immobile devant la porte, un échiquier argenté sous un bras. L’objet était décoré de lauriers rouges, flanqués d’une faucille et d’un marteau en métal frappé, et une année, 1962. Un trophée de concours. Il tendit l’oreille, et hésita. Silence. Un coup d’oeil à ses manches de chemise — aucun faux pli... — puis à son brassard — l’écusson au soleil socialiste resplendissait… — il s’estima présentable. Il balaya d’un mouvement nerveux ses cheveux blonds coupés au bol, inspira un grand coup, et frappa trois coups discrets... "

 

* Voici un avis très sympathique de Karine Mansard, et c'est ICI  !

* Et celui de Delphine la Bibliovore, c'est ICI  !

 

Ouvrage de 44 pages, ISBN 978-2-35962-582-4, édition en Février 2014, Editions Ex Aequo (*), 4€ pour la version papier & 0€99 pour la version eBook

(*) http://www.editions-exaequo.fr/